3/52 Un défi : "Dire qu'on aime"

Publié le par Imaginath

Cette semaine Le défi d'Agoaye va m'obliger à vous dévoiler encore quelques sentiments personnels et intimes... Les Trois Coeurs seront menés à terme et l'écrit sera publié juste après dans un autre billet.

♥ : La liste de ce que j'aime en moi ne sera que morale et pas physique... J'avoue je n'aime pas grand chose en moi physiquement, d'une part car le physique n'a chez moi aucune espèce d'importance et d'autre part parce que je n'ai pas un physique passe-partout, je vis avec, mais je n'irai pas non plus en faire l'apologie !

La liste de ce que j'aime en moi sera donc axée sur des traits de caractère que j'apprécie et que je m'efforce de préserver chaque jour :

- Je suis tolérante pour tout, limite laxiste sur certaines choses mais je m'en accommode et ceux qui m'entourent ne peuvent que faire avec.

- Je peux rire de presque tout car depuis quelques années, et de nombreuses déconvenues, j'ai décidé de ne plus jamais pleurer sur mon sort. La vie est bien trop chiante pour s'apitoyer alors je ris dès que je peux, je raconte des âneries potaches mais ça soulage, ça détend et "FUCK" quoi, j'aime ça et je le revendique.

- J'aime mon côté double personnalité, je ne sais pas si c'est parce que je suis née sur une date à "cheval" entre deux signes astrologiques (Taureau/Gémeaux) ou si c'est dû au fait que j'aie eu à assumer très tôt, un appart puis une maison, des papiers, un boulot pas vraiment choisi ou autres mais j'ai cette capacité à parler hyper sérieusement à 10 h avec la greffière du tribunal concernant une affaire de mise sous tutelle de mon père et à 11 h pétantes de délirer avec ma fille qui descend affublée d'un palmier délirant sur la tête !

- Je suis chiante et j'aime ça, parce que j'obtiens toujours gain de cause, parfois je rame pendant quelques semaines, mois, mais j'arrive à mes fins toujours !! Hein ChériDoudou ?

- Je suis passionnée, je ne fais jamais rien à moitié et même si je dois me prendre des murs, je suis toujours à fond, c'est parfois fatigant, usant mais je ne sais pas faire autrement.

Je n'en dirai pas plus, car il est difficile de se définir, je dirai que c'est déjà pas mal d'avoir ressorti ces cinq traits de caractère qui me définissent.

♥♥ : Alors ça c'est trop facile, c'est juste ma vie, ma manière de fonctionner... Et ce, depuis que j'ai découvert la photo... Et oui je m'émerveille sur une fleur à peine ouverte ou sur une plume tombée d'un nid. Je me promène le nez au vent et je dis intérieurement au héron que je croise qu'il est joli, je lui parle même, en lui demandant de bien vouloir ne pas s'envoler pour que je puisse le photographier. Chaque jour, je dis à mes enfants combien j'aime déjeuner avec eux et que, même si les allers retours au lycée me coûtent physiquement, je ne changerai ça pour rien au monde. Je dis les choses quand je les ressens, j'ai trop peur de ne plus jamais pouvoir les dire. Je vis dans l'instant, j'ai appris à mes dépends que tout pouvait s'arrêter d'une minute à l'autre, que l'on pouvait tout perdre aussi en un coup de tonnerre et quelques éclairs alors oui je profite de la vie, de ce qu'elle m'offre et je le dis... Même si je peux passer pour une cinglée à parler aux oiseaux, aux arbres ou aux fleurs, je peux être dans l'action mais parfois j'aime juste être contemplative et je vous jure que ça fait du bien.

♥♥♥ : Ce sera sans doute banal mais cette déclaration s'adressera à ma moitié, celui qui partage ma vie depuis plus d'un demi siècle !

J'avais 13 ans, toi 18, tu me voulais, moi je ne te calculais pas. On m'avait dit que tu n'attendais que moi, j'avais ri en disant que j'étais bien jeune pour un vieux majeur ! Quelques mois se sont écoulés, on s'est croisés une fois ou deux sur la place du village, lieu incontournable des jeunes de mon époque.... Le banc vert était notre QG et l'abri du quai de la gare le lieu où l'on causait !

Je me souviens de ta timidité, de ta discrétion au sein du groupe, discret mais présent. Peut être que c'est parce que je savais que tu t'intéressais à moi que je me suis penchée sur la question ?

Bref après ces deux ou trois mois de "On est toujours ensemble MAIS on n'est pas ensemble", j'ai accepté une virée avec les copains dans un parc essonnien... Il faisait beau, c'était au début du printemps, les copains racontaient des blagues à la con pour que tu puisses discrètement te rapprocher, un peu puis encore un peu et enfin carrément poser la main sur mon genou (wouah là là la sensation bizarre LOL) Et puis j'ai cédé en pensant à une amourette, un flirt avec toi quoi !

C'était le 2 mai 1989.

Aujourd'hui 26 années ont passé, nous avons vécu des bonheurs, des malheurs, quelques séparations valant mises au point lors de moments où mon envie de liberté prenait le dessus sur la sécurité que tu m'apportais. Puis j'ai fini par trouver mon équilibre, il y a bien des hauts et des bas mais chaque fois nous arrivons à rebondir et à nous retrouver.

Parfois ça crie, très fort, j'ai une grande gueule paraît-il mais je redescends aussi vite qu'un soufflé, toi aussi, donc ça ne nous pose plus de problème.

Deux ados, une maison, un jardin, deux chiens, un chat, quelques semaines de vacances (dont j'essaierai de vous parler si l'un des sujets s'y prête), je crois que je peux aujourd'hui dire que j'ai trouvé non pas l'homme de ma vie, mais l'homme d'une vie, celle que nous avons construite. Rien n'est figé, rien n'est indestructible mais ce que nous avons construit est solide, sans détour, sans fioriture, juste ensemble naturellement !

Je me souviens l'avoir remercié d'avoir bien voulu poser pour moi !

Je me souviens l'avoir remercié d'avoir bien voulu poser pour moi !

Rare Photo de Nous Deux (Décembre 2015)

Rare Photo de Nous Deux (Décembre 2015)

Publié dans Nath'écrit

Commenter cet article

Agoaye 28/02/2016 17:15

Félicitations. Pour tout... Cette participation au défi est très réussie, le positif émane de chaque mot et ça fait vraiment du bien à lire !

Imaginath 28/02/2016 17:27

Merci Ago, telle est ma vie, mon histoire, et j'essaie d'être positive même quand le ciel me tombe sur la tête =D !

Ophelie (L'Ecarpulte) 29/01/2016 03:02

Une superbe lettre ! Très touchante !
C'est vrai que la photographie aide à avoir une vision différente des choses.

Melle Bulle 25/01/2016 19:52

Je trouve ta lettre magnifique ! Wahou, je suis impressionnée ! Et j'adore ta sincérité à travers cette lettre d'amour