Pourquoi ? Mais pourquoi ?

Publié le par Imaginath

J'vais vous parler d'ma vie c'est rare quand ça m'arrive. Un moment suffira y'a pas grand chose à dire...

Parler de ma vie de Jean Jacques Goldman

Depuis plusieurs mois maintenant, je me rends compte que tout le monde est addict à quelque chose, que ce soit futile, important, dérisoire ou primordial. Du coup, j'ai eu envie de prendre quelques personnes de mon entourage (et moi avec bien entendu) et de parler de leurs addictions qu'on pourrait ne pas prendre pour telles.

Quand on me parle d'addiction, je pense souvent à Alcool, Drogue, Médicaments ou tout autre susbtance destructive et addictive.

Je vais donc commencer par moi pour une fois lol ! Je pensais être addict aux concours, puisque depuis 14 ans, je fais chaque jour des concours, et puis il y a quelques mois, malgré de nombreux gains, j'ai eu un gros coup de moins bien, et soudain, cela m'a saoulé de remplir des formulaires, de bouffer des "désolé c'est perdu, revenez demain", alors je me suis concentrée sur autre chose, la rénovation de ma salle de bain.

Puis cette rénovation avançant, je me suis retrouvée devant mon PC sans envie de faire des concours mais avec l'envie de trouver un truc à faire depuis mon clavier ! Et là alors que je jouais en dilletante depuis un semestre environ, j'ai commencé à vouloir progresser dans un jeu que j'adore mais que je pratique d'habitude avec des amis autour d'un café une aprés midi pluvieuse : La Belote !

Je connais ce site depuis longtemps mais je jouais quelques parties par jour juste pour le plaisir. Et puis je me suis suprise à jouer sans envie, juste pour gagner des défis. J'avais besoin de jouer à ce jeu à la con ! Pourquoi ? J'en sais rien !

Alors quand ma fille m'a dit, Maman tu veux pas m'envoyer une vie sur Candy, j'ai réouvert ce bon sang de jeu que j'avais quitté depuis au moins un an au niveau 300 et des bananes... Et là rebelote (oh le jeu de mots lol) je me suis remise à jouer jouer jouer. M'énerver m'énerver m'énerver parce que je n'arrivais pas à franchir le niveau supérieur. Franchement j'ai peur de ces addictions à l'écran mais d'un autre côté cela me fait rire car punaise, il doit y avoir mieux à faire que de claquer des bonbons sur un jeu de stratégie non ?

Bref je me rends compte après ce constat que j'ai besoin d'être accroc à quelquechose pour avancer. Avant c'était la clope, et ça c'est définitivement terminé, mais il me faut comme un leitmotiv, un centre d'intéret dérisoire, un truc à faire... Bref je n'ai pas d'explication mais du coup, comme Candy Crush et La Belote me tapent sur le système, j'ai décidé de revenir aux concours en dilletante. 

La lecture aussi me rend addict car quand je commence un bouquin, s'il me plaît je sus obligée de me faire violence pour le lâcher et savourer la suite sans lire comme si le livre allait disparaître une fois refermé.

Pourquoi ? Mais pourquoi ?

Mon mari est addict à la télé, il ne sait pas ne pas l'allumer même s'il ne la regarde pas. Il lui faut un fond sonore, un truc qui cause (fort vu son taux de surdité), il s'endort devant mais il ne sait pas l'éteindre. La télé est programmée pour s'éteindre comme une grande à une certaine heure tardive de la nuit quand Morphée l'a déjà emporté loin loin loin ! Je remarque que parfois même, il met des trucs improbables (la vie des bûcherons, les crashs aeriens, la série H) que moi j'ai vu et revu parfois plusieurs fois puisque la télé, moi je la subis, elle est face à mon ordi. Et quand je lui dis qu'il a déjà regardé ce truc, il me répond innocemment qu'il n'a vu que le début ou la fin car il s'est endormi à un moment de la diffusion. En vacances aussi il ne peut s'empêcher de regarder un truc le soir, même 10 minutes mais j'ai l'impression qu'il a besoin d'un écran télé où qu'il soit.

Mes enfants sont ados donc ils sont addicts aux trucs d'ado !! Les jeux videos pour mon fils et son portable pour ma fille. Je pense que c'est un passage obligé mais j'avoue que parfois je me demande si mon ado n'est pas à la limite de l'autisme tellement il ne parle que de ça, tellement il connaît par coeur les personnages, les attaques, les lieux aussi... Bref une mémoire très sélective qui parfois laisse penser à un trouble psychologique. J'ai d'autres cas près de moi donc je me dis que non, il va bien mais c'est parfois inquiétant. Ma fille quant à elle ne quitte pas son téléphone, les messages arrivent toutes les secondes à peu près et elle répond avec ses doigts plus vite qu'elle ne parle avec sa langue ! Impressionnant. Le seul moment où tout est interdit (sauf N'oubliez pas les paroles puis les infos) c'est le repas, qui est pris obligatoirement ensemble et assis à table !

Mes chiens sont accrocs aux friandises... Ah oui mais ce sont des chiens ! N'empêche ils ont bien compris où était le récipient et quand ils avaient le droit de le voir s'ouvrir... Après notre repas, juste avant que nous montions nous coucher... Bref accrocs mais pas couillons.

Enfin j'ai remarqué que ma mère était accroc à la cuisine asiatique... Elle ne peut pas passer une semaine sans manger asiatique avec son compagnon, impossible elle trouve toujours un truc pour s'arrêter manger des nems et des crevettes poivre sel.

Quand à mes amis, une est accroc au shopping et aux fringues, chaussures, sac etc, l'autre ne peut se passer de séries américaines en live ou en streaming, une autre amie se branche sur un jeu où il faut récolter les cultures et construire une ville pendant des heures et grogne quand elle va rater la récolte de ses aubergines !

Du coup, je me demande si l'addiction est nécessaire pour vivre ? Car j'avoue que je ne me rendais pas compte que tout pouvait devenir prétexte à devenir addict.

Et vous addict à quelquechose ? Quelquechose qui vous semble futile mais dont finalement vous n'arrivez pas à vous passer ?

Bonne journée !

Publié dans Ma p'tite vie !

Commenter cet article

Sylvie 26/04/2016 13:21

Je pense que je tenterai de répondre ... plus tard.... si je réponds ... !
Bises Nath et merci de ce partage !