J'ai lu... Jules de Didier Van Cauwelaert

Publié le par Imaginath

 

Bonjour,

Et c'est reparti pour une chronique littéraire, j'aime vraiment partager mes lectures ! Cette fois je vais vous présenter Jules l'avant dernier livre de Didier Van Cauwelaert. Je connaissais cet auteur de nom mais je n'avais jamais eu l'occasion de lire l'un de ses bouquins. Et puis j'étais tombée sur un volet de l'émission Dans quelle éta-gère sur France, dans laquelle il présentait son dernier livre. J'ai entendu l'histoire et quand j'ai vu la couverture, je n'ai eu de cesse de le posséder... Celui-ci, je ne voulais pas l'emprunter ou le lire en numérique, je le voulais en papier. Ce que j'ai donc fait dès sa sortie !

Voici la jolie couverture qui m'a faite craquer :

 

Le chien du livre est un labrador, je ne m'explique pas le Braque de Weimar sur la couverture même si j'adore ce chien puisque j'en ai un ^^

Le chien du livre est un labrador, je ne m'explique pas le Braque de Weimar sur la couverture même si j'adore ce chien puisque j'en ai un ^^

L'histoire de Jules, chien guide d'aveugle est intimement liée avec celle de SON aveugle, Alice, une jeune femme active qui ne voit plus... que par les yeux de Jules son labrador. Comme dans tous les couples que forment un chien-guide et son maître, la fusion est totale et la confiance aussi. Ils voyagent aussi ensemble tout le temps évidemment, et souvent sur les mêmes vols. C'est ainsi qu'ils font la rencontre de Zibal, un chercheur sans recherche, vendeur de macarons par dépit à l'aéroport d'Orly. Il aime bien cette femme et Jules à qui il offre chaque fois son macaron préféré ! 

Alors quand Alice rentre de Nice où elle a subi une opération qui lui a permis de recouvrir la vue, Jules déprime, il se sent inutile, il ne sert plus à rien puisqu'Alice voit. Alice essaie bien de lui donner de l'importance mais elle ne peut plus lui demander autant de choses qu'avant puisqu'elle voit désormais. Alors pour le bien de Jules, elle décide de le confier à un autre aveugle par le biais de l'association qui lui avait placé Jules quand elle en avait eu besoin. Jules se retrouve placé chez un militaire d'une autorité sans fin, il est maltraité, enfermé, il n'a plus l'amour qu'Alice lui portait. Il déprime et son ennui transpire par tous les poils de son corps ! 

Et puis un jour, il parvient à s'enfuir, il court, court, court chez Alice mais la porte est close, il erre, attend son retour puis se résigne. Il repart, traîne du côté du lieu de travail d'Alice mais rien, personne... Sans nouvelle de sa maîtresse, il fonce à l'aéroport, renverse tout le stand de macarons pour sauter dans les bras de Zibal, qui se fait d'ailleurs viré sur le champ ! Zibal sera alors entraîné par Jules dans un périple infernal qui le mènera à la recherche d'Alice... 

 

Si vous voulez voir la vidéo de l'émission consacrée à Jules : Cliquez-ici !

Une jolie histoire bourrée de joyeux momnts, de péripéties bien ficelées. Bien sûr l'histoire ne s'arrête pas là mais je vous laisse le soin de lire ce livre pour en connaître le dénouement. Je ne dévoilerait jamais dans mes billets la fin d'un livre ou d'un film que je chronique, mon but étant de vous donnr envie de le lire ou de le voir.

Pour terminer, je dirai que c'est une jolie comédie, légère qui permet de se détendre et de passer un bon moment.

Je vous souhaite une bonne journée

Nathalie

 

J'ai lu... Jules de Didier Van Cauwelaert

Commenter cet article