J'ai vu... De Rouille et d'Os de Jacques Audiard

Publié le par Imaginath

Bonjour,

Cette semaine, j'ai quelques soucis de dos, qui me clouent allongée bien plus souvent qu'à mon habitude... Du coup, je regarde des films que j'avais envie de voir mais que je n'avais jamais pris le temps de visionner ! Comme quoi, être de force au repos n'a pas que des inconvénients. J'ai donc choisi hier un nouveau film de Jacques Audiard, dont j'avais entendu parler lors du Festival de Cannes 2012 pour lequel il était en lice pour la palme d'or ! J'ai beaucoup aimé Pas sur mes lèvres du même réalisateur et je n'ai absolument pas regretté mon choix encore une fois... 

Je vais donc vous parler du film De Rouille et d'Os avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts et Corinne Masiero entre autres.

Ce film parle d'une rencontre improbable (comme dans de nombreux films que j'apprécie) entre un mec paumé et sans un sou, qui traverse la France pour rejoindre sa soeur à Antibes, qui ne roule pas sur l'or non plus mais qui acceptera de l'aider, lui et son fils... Lui c'est Ali et son fils Sam ! Durant le trajet, ils vont se nourrir des restes des autres, et arriver dans le Sud sans rien d'autres que ce qu'ils portent. Anna la soeur d'Ali va se démener pour leur rendre la vie plus facile. Elle bosse comme caissière dans un supermarché et les produits périmés lui permettent quelques plaisirs sucrés ou salés ! Ali de son côté, vit de petits boulots et aide sa soeur comme il le peut... Un jour alors qu'il est physio dans une boîte de nuit, il aide Stéphanie molestée par un caid du coin. Elle est ivre et blessée, alors Ali la raccompagne chez elle, où il fait la connaissance de Simon, son compagnon. Il découvre des photos du Marineland, où Stéphanie est dresseuse d'orques.

Quelques semaines passent, Ali vit de petits boulots, Stéphanie continue d'assurer le spectacle avec ses orques... Un jour survient un horrible accident qui touche Stéphanie. Hospitalisée, elle se retrouve handicapée, privée de ses deux jambes... Elle ne sort plus, ne mange plus, s'isole... Un soir elle au bout du rouleau, elle appelle Ali qui lui avait laissé son numéro en cas de besoin. Ali s'invite chez elle, il ne s'apitoie pas sur son handicap, et tente de l'aider comme il peut. Il lui permet un bain de mer, elle qui avait fait de l'eau son élément, c'est un véritable plaisir que de pouvoir nager à nouveau.

Entre Ali et Stéphanie va se nouer une relation singulière. Ali n'aura pas de compassion parce qu'elle est handicapée. Stéphanie ne jugera pas sa façon de vivre et d'éduquer son fils. 

Quand à son tour Ali se frottera au malheur, Stéphanie saura être présente, sans fard sans détour, juste là !

Bon vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce film, au delà de l'histoire qui est belle, j'aime le message que fait passer cette histoire... Ainsi on voit comme dans "Pas sur mes lèvres" que le mot handicap ne veut pas dire exclusion, il montre aussi le cheminement d'une personne qui, se retrouve handicapée par accident, un cheminement que je connais même si j'ai bien mes deux jambes, j'en ai une qui est pas mal amochée. 

Ce film est un ode à l'espoir, un ode à la vie je crois, on y découvre deux acteurs magnifiques !! Une Marion Cotillard, brute de décoffrage, sans maquillage, sans fard, une vraie femme avec ses bonheurs et ses douleurs... Matthias Schoenaerts récompensé par un César du Meilleur Espoir Masculin pour ce film est loin d'avoir volé sa statuette. Il est étonnant de sincérité, on se croirait vraiment dans la vraie vie et c'est en partie cela qui fait la beauté du film... Je ne vous parle pas de l'effet absolument bluffant de l'amputation de Marion Cotillard qui a du se mettre dans la peau d'une femme affaiblie, amputée des membres mais aussi de son métier, de son mec, de sa vie quoi... 

Evidemment je ne vais pas vous spoiler la fin, je déteste ça, je vous encourage vraiment à le regarder, il est encore disponible quelques semaines sur Canal + à la demande et vraiment il vaut le détour, peut être encore plus fort que le précédent, au niveau des sentiments.

Je termine mon article du jour avec une photo du réalisateur entouré de ses deux acteurs qui ont magnifiquement rempli leur mission de nous ouvrir les yeux sur ce que peut être la vie d'une personne handicapée, mais qui s'accroche pour aller mieux.

Bonne journée à tous et à demain,

Nathalie

Publié dans J'ai vu !

Commenter cet article

Sandrine Coeurdevey Louis 01/11/2016 20:32

Coucou,
J'avais vraiment adoré ce film et il m'a longtemps "hantée", je le trouve magnifique et fort, de toute façon j'ai aimé tous les films d'Audiard :-)

Nathalie 01/11/2016 20:40

Oui il est bouleversant ce film, demain, je vais regarder De Battre mon coeur s'est arrêté que je chroniquerai sûrement aussi...

J'aime vraiment beaucoup !
Merci pour ton commentaire
Bonne soirée
Nathalie