J'ai lu... La Belle Italienne de Lucinda Riley

Publié le par Imaginath

Bonsoir,

Une petite chronique d'un livre que j'ai reçu de la part des Editions Charleston que je remercie par ailleurs. Vous aurez d'autres chroniques venant de cette maison d'édition car d'une part j'aime beaucoup leurs parutions toujours empreintes d'émotion et puis aussi, parce que j'ai la chance de pouvoir recevoir les Services Presse alors je ne me priverai pas de les chroniquer bien entendu.

J'ai reçu celui ci en numérique, je l'ai donc lu tranquillement sur ma liseuse qui me suit partout ! 

LA BELLE ITALIENNE de Lucinda Riley

Résumé de l'Editeur : 

Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin...
 
Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto. De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.
 
DRAMES, JALOUSIES, TRAHISONS : ROSANNA POURRA-T-ELLE VIVRE SON AMOUR SANS PERDRE SON ÂME ?
 

Mon ressenti :

Comme à mon habitude lors de mes chroniques de livres, je ne vous dévoilerai pas la fin de l'histoire. Côté écriture, la lecture est fluide, facile à lire, j'ai vraiment eu envie de tourner les pages, de connaître la suite, de savoir Quand, Où et Comment Rosanna allait rencontrer Roberto ? L'enfance de Rosanna nous plonge dans un petit village italien, dans la pizzeria familiale où les enfants aident les parents. On sait de suite que Rosanna a un don vocal que la famille n'entend pas ou ne veut pas entendre au risque de perdre des bras pour travailler ? Grâce à Lucca, son frère protecteur, elle pourra prendre des cours de chant, et plus tard réaliser son rêve d'intégrer la Scala de Milan, et se rapprocher de ce Roberto, tenor ayant un rôle principal dans le mythique opéra italien. Ainsi peut être réalisera-t-elle ce qu'elle s'est promis quand elle avait 11 ans, dans son village natale, ce rêve d'épouser Roberto ? Nous suivrons Rosanna à Milan, dans sa vie, dans son futur mais aussi avec les résurgences du passé, toujours sur le fil du rasoir.

Je trouve que les clichés sont très présents, que le personnage central est tout ce qui fait un macho italien : possessif, égocentrique, manipulateur... Roberto est l'homme qu'on a envie de détester pour son comportement et Rosanna la jeune fille que l'on a envie de secouer pour sa naïveté, son manque de discernement. L'expression "L'amour rend aveugle" prend tout son sens dans ce roman. Nous découvrons un univers sans scrupule, très dur à vivre ou coup bas et petits arrangements entre amis sont légions ! La description de l'Italie est joliment faite, on y imagine les petites ruelles, l'église, La Scala bien sûr et l'on sent la chaleur du soleil transalpin !

Je me suis beaucoup attachée à certains personnages secondaires comme Abi ou Lucca, j'ai parfois adoré Roberto mais je l'ai souvent détesté il faut bien l'avouer ! Quant à Rosanna, sa candeur m'a parfois émue parfois exaspérée. Une certaine tendresse pour Rosanna !

Rosanna parviendra-t-elle à vivre la vie qu'elle espère ? Les douleurs du passé referont-elles surface ? Je vous laisse lire le livre pour connaître la réponse !

Je ne connaissais pas cette auteure, je suis agréablement surprise par le déroulé de l'histoire, les descriptions agréables de ce vaudeville moderne sur fond de Bohème de Puccini... C'est drôle ce livre m'a donné envie d'écouter certains airs d'opéra pour me représenter Roberto ou Rosanna chantants sur la scène de la Scala...

Ma note :

4/5 pour les clichés machistes un peu trop présents.

Si vous aimez les histoires d'amour, d'émotions, de trahison sur fond de vengeance, ce livre est pour vous !

Bonne nuit !

Nathalie

Commenter cet article

Sandrine Coeurdevey Louis 31/01/2017 12:59

Coucou
Pas du tout mon style de lecture, ça fait vraiment romans à l'eau de rose Harlequin mais bon..Je comprends que ce type de lecture puisse détendre et faire évader ^^
Bisous et à bientôt !!

Carole SERRES 31/01/2017 09:50

Coucou,
Je l'ai lu et chroniqué il y a 6 ou 7 mois.
C'est un livre très sympa mais les "Carro mio" toutes les 10 lignes m'ont un peu agacés car çà n'apportait rien du tout au récit.
Il faut que je retrouve le lien de ma chronique.
Belle journée :)