J'ai testé pour vous... Les livres audio Audiolib

Publié le par Imaginath

Bonjour,

Vous êtes nombreux à apprécier mon calendrier de l'après littéraire et j'en suis ravie... Je suis, vous le savez déjà passionnée de lecture, et du coup, adepte de la médiathèque de la ville d'à côté, car mon village est trop petit ^^ !

Voici mon endroit préféré :

Et c'est dans cet endroit magique que j'ai découvert qu'il existait des livres audio... Je les avais vus déjà depuis longtemps mais j'étais un peu réticente à l'idée de ne pas tenir le livre papier en mains... Comme lorsque j'ai eu ma liseuse, elle est restée une année dans sa boîte avant de devenir ma meilleure amie !

Je plante le décor : Un grand bac à l'entrée de la bibliothèque attire mon oeil, les livres sont "bizarres", je prends, je tâte, j'ouvre et je découvre un CD, je retourne, et je comprends que pendant 11 h 34, on va me faire la lecture, qu'une douce voix va me raconter une histoire.... Je choisis Tu me manques d'Harlan Coben aux Editions Audiolib !

Et si j'ai choisi de vous parler du livre audio, c'est parce qu'Audiolib a la gentillesse de participer à mon Calendrier de l'Après Littéraire avec une jolie surprise pour vous, et que désormais je chroniquerai un livre audio de temps à autre puisque j'ai la chance d'intégrer le service presse d'Audiolib ! Mais c'est aussi parce que je ne me vois pas vous proposer quelque chose dont je ne peux parler, dont je ne connais rien. J'aime connaître mon sujet ^^ J'avais déjà eu affaire à du livre audio mais pour des histoires pour les petits, racontées par la douce voix de Marlène Jobert.

J'ai donc choisi celui-ci, que je ne vais pas chroniquer car le but était de découvrir un roman ou un thriller pour le coup lu par quelqu'un d'autre et sans tourner les pages ou tapoter l'écran de ma liseuse.

Tu me manques d'Harlan Coben

Inscrite par une amie sur le site de rencontres JustMyType.com, Kat Donovan,
quarante ans, séduisante inspectrice au NYPD, tombe sur le profil de Jeff, son
premier amour brutalement disparu dix-huit ans plus tôt. Mais sous une autre
identité.
Les premiers échanges sonnent faux, distants. Pourquoi Jeff est-il devenu si
froid?  Aurait-il pu oublier leur histoire, et jusqu’à cette chanson de John Waite
dont ils avaient fait l’hymne de leur amour ?
Blessée par l’attitude de Jeff, bouleversée par l’assassinat de son père et par
les révélations récentes du meurtrier, Kat tente de reprendre ses marques en se
concentrant sur une affaire de disparitions de femmes. Des femmes piégées, sur
Internet, par un homme charmant, dont Kat craint de reconnaître le profil… Qui
est vraiment ce Jeff ?
Soudain, tout dérape. Et la gueule du loup se referme brutalement sur Kat.

J'ai donc commencé l'écoute, bien installée au chaud sous un plaid, sans casque car je n'aime pas ça, j'ai préféré le mettre sur le lecteur DVD et l'écouter sur le son de la télé pour plus de confort auditif. Ayant une perte d'audition sur une oreille, le casque ne me convient pas, je ne comprends pas tout en général. Installation faite, j'ai donc lancé l'écoute du premier chapitre, et j'ai fermé les yeux !

Je me suis laissée aller à imaginer les scènes, les personnages, les dialogues aussi. Je me suis laissée emporter par l'intrigue, et par l'écriture addictive de Coben. J'ai choisi d'écouter le livre sur 6 jours, par tranche d'une heure et demie environ... Pour ne pas m'abrutir, pour savourer et aussi pour avoir le temps de vaquer à mes occupations. Et j'ai aimé ! Je me suis surprise à essayer d'imaginer la suite, comme je le fais avec un livre papier. Et je n'ai pas ressentie la fatigue que je ressens quand je suis fixée sur un livre pendant des heures. 

Bon en revanche, j'ai essayé d'écouter le livre en faisant autre chose, et là le rendu est moins sympa, car le besoin de concentration se disperse vite si l'on fait autre chose. Ou alors quelque chose qui ne demande pas réflexion comme repasser par exemple... J'avoue j'ai essayé d'écouter en étant sur l'ordi en même temps et j'ai décroché au bout de quelques minutes... Bon comme dans un livre, on peut revenir en arrière donc tout va bien lol

Vous trouverez sur Audiolib, de nombreux titres à découvrir au même prix qu'un livre grand format (autour de 20€ donc) et en format CD comme le mien ou alors à télécharger directement. Je recommande vraiment ce style de littérature pour prendre le temps de... vivre, de se poser, de s'apaiser, et de profiter de l'instant en écoutant une histoire, un peu comme lorsque j'étais petite et que je buvais les histoires contées par mon arrière grand mère ! Evidemment cette littérature permet aussi aux déficients visuels de pouvoir lire les derniers romans à la mode, donc de pouvoir échanger sur la littérature. Je dirais qu'Audiolib donne accès à la lecture à ceux qui en sont exclus : malvoyants mais aussi aux gens qui ne savent tout simplement pas lire, ou qui n'aiment pas lire. Mon mari, pour qui la lecture se limite à un bouquin par an en vacances, a trouvé sympa de pouvoir écouter, moins long, moins fatigant, bref une belle réussite et une jolie expérience que je suis déjà pressée de réitérer.

Je prendrai donc d'autres livres audio à la médiathèque et bien sûr je vous chroniquerai les ouvrages que j'ai choisis et que m'enverront les Editions AudioLib dans le cadre du partenariat avec le service presse.

Je vous souhaite une excellente soirée

A demain pour la dernière case de la semaine... Et lundi pour la case des Editions Audiolib justement !

Nathalie

 

Commenter cet article

sylvie 05/01/2017 22:01

Bonsoir Nath !
C'est vrai que maintenant que je suis restreinte sur un sens, je suis plus attentive à ce que peut engendrer leur perte. C'est une excellente chose que de pouvoir conter pour les autres.
Je pense à Mamie Arlette qui s'est faite opérer des yeux, elle adore lire. Si elle n'était pas plus sourde que moi, je lui conseillerais mdr

Merci pour ce partage !