Lettre à Lugo, un an déjà !

Publié le par Imaginath

Mon Lulu,

Il y a un an jour pour jour, il faisait à peu près le même temps qu'aujourd'hui, je m'en souviens comme si c'était hier, j'avais d'ailleurs raconté ton arrivée ici sur ce joli billet, que je relis avec plaisir. Je ne vais pas te raconter ton histoire à nouveau, toi tu la connais, ceux qui ne la connaissent pas encore pourront la découvrir en cliquant sur le lien au dessus.

Je vais par contre leur raconter un peu ta vie parmi nous depuis 365 jours ! 

Le 31 janvier 2016 vers 17 h, tu es entré dans notre vie d'humains et dans la vie de tes compagnons de jeu Idann et Junior ! Nous avons pris toutes les précautions pour que ton arrivée se passe le mieux du monde, mais toi tu t'es terré sous l'escalier toute la soirée, tremblant et montrant un peu les dents le soir venu... Nous avons respectés ton choix et ta cachette, en t'approchant, en te parlant beaucoup et il faut bien l'avouer en te proposant moults friandises pour t'apprivoiser. Tu venais de passer trois semaines avec des gens formidables au refuge mais trois semaines dans le froid, le bruit des autres copains qui attendent une famille, le départ de ceux qui ont de la chance et la tristesse de ceux qui restent. Trois semaines que personne n'était venu pour toi, trois semaines à espérer peut être ? Et puis, nous ne connaissons rien de ta vie avant le refuge, tout juste que tu étais passé par la case fourrière et que ta puce électronique venait de l'étranger. Remarque avec le recul ça ne m'étonne pas, personne ne connaît ta race, même le véto nous dit qu'il y a du braque mais pas que sans savoir quelle est l'autre race qui fait  ta beauté. Moi je sais, parce que j'ai écumé les sites internet, parce que j'ai regardé des milliers de photos de chiens te ressemblant et que je peux affirmer à 99% que tu es un vrai Braque de Weimar !

Alors pas le braque de weimar gris aux yeux bleus non pas celui là, trop courant en France ! Tu es un bluweimaraner et je pense même que tu es un vrai de vrai, pas croisé, pas bâtard mais juste abandonné ! Cette race (le braque quel qu'il soit) que j'aime tant, je pourrai jurer que c'est la tienne. Ta puce électronique est donc étrangère, normal puisque ta race n'est pas courante en France, et si j'en crois mes recherches, ta puce viendrait d'Espagne... Pourquoi pas, ton nom Lugo se prononce très bien à l'espagnol puisque c'est une ville de Galice, comme l'endroit d'où proviendrait ta puce... Que de coïncidences ? C'est juste pour moi une évidence !

Je soupçonne tes anciens maîtres de t'avoir violenté, enfermé sûrement, frappé absolument ! Tu es arrivé avec la cage thoracique enfoncée, une patte abîmée d'avoir certainement trop dormi sur du béton et la peur des coups de feu, ballon, pétards, feu d'artifice... Un gros chien qui a besoin d'être rassuré. 

A ton arrivée tu étais comme ceci : 

Tu as fini par sortir de ta cachette pour intégrer la vie de famille, oh lentement, tu faisais ton timide, t'approchant tout doucement pour quémander une caresse ou un gâteau, sans brusquerie. Nous t'avons laissé du temps, t'entourant de câlins, de récompenses, de dodos sur le canapé, de nuit au calme avec le maître que tu t'es choisi : Maxime. Tu avais droit à double ration pour espérer atteindre les 40 kilos correspondants à ton gabarit... Tu n'en pesais que 26 malgré les trois semaines de nutrition intensive que la SPA t'avait réservé.

Dans les semaines qui ont suivi, tu étais moins timide, de plus en plus assuré et de plus en plus pot de colle... 

Et puis est venu le temps d'un petit recadrage, puisque tu décidais à ce moment là de montrer tes grosses dents dès que quelque chose ne te plaisait pas. Alors nous avons été fermes avec toi, juste histoire que tu saches qui commandait, qui décidait, juste histoire de t'apprendre les règles de vie qu'il te manquaient. Nous te faisions confiance et tout s'est bien passé... Quelques recadrages plus tard, les retroussages de babines se sont espacés puis ont disparu...

Tes visites mensuelles chez notre véto préférée confirmaient que tu allais bien, que tu prenais des forces... En mars elle nous a d'ailleurs annoncé qu'il était temps de reprendre une alimentation normale voire même avec des aliments allégés et surtout des légumes... Pas de souci, toi et tes copains adorez ça... Depuis chaque semaine j'écume le rayon discount d'Auchan pour acheter vos légumes (carottes, courgettes, haricots, poireaux) que je fais cuire chaque jour en même temps que les miens... Et votre gamelle du soir est donc légère et vitaminée ! Et ponctuelle aussi car quand tu es arrivé, il m'avait été conseillé de te donner ta gamelle à heure fixe, j'avais donc programmé deux alarmes sur mon téléphone pour ne pas décaler tes repas... Aujourd'hui encore j'ai gardé cette habitude... Et dès que l'alarme retentit, tu arrives en courant, tu t'assois dans la cuisine, et tu attends en poussant des grognements qui semblent vouloir me rappeler que tu as la dalle lol !

12 mois se sont écoulés et je pense ne pas me tromper en disant que tu es HEU-REUX ! Tu es devenu notre gros Lulu, qui se rend malade quand Maxime ne dort pas à la maison, qui me cherche dès que je ne suis plus dans la même pièce que lui, qui fait de gros dodos vautré sur l'homme de la maison, mon mari donc lol ! Et qui prend Méline pour un oreiller quand elle ose s'asseoir à sa place sur le canap'

 

Durant ces 12 mois, tu as aussi connu les vacances au camping, ahhhh la plage, les vagues, les balles lancées et rapportées inlassablement... Sans laisse mais jamais très loin, de peur que l'on ne t'oublie, pas une once d'agressivité malgré les nombreux chiens qui se baladent en liberté, dans cet endroit magique où tu retourneras cette année avec ton pote Idann bien sûr mais sans Juju qui reste chez Mamy ^^ Et puis les enfants sont aussi tes amis ! Les trois petits voisins de tente ont passé deux semaines à venir te papouiller, te faire des bisous, te filer des gâteaux aussi et toi tu les attendais, tu te laissais faire avec une douceur hallucinante.

Le 9 janvier est venu l'heure du verdict puisque tu retournais voir la vétérinaire pour ton vaccin et le bilan de ta première année parmi nous... Bon passons sur le fait qu'elle pense toujours que tu n'es pas un braque de weimar lol, elle t'a trouvé MA-GNI-FI-QUE, en plein forme, dodu mais pas trop et tu fais les piles 40 kilos que tu devais atteindre.

Aujourd'hui un an après, tu es une montagne de douceur, un monstre d'amour et je ne remercierai jamais assez Audrey de nous avoir fait confiance avec ce gros toutou maladroit que tu es resté malgré tout... 

Je terminerai cet article avec une petite vidéo prise ce matin, pendant que je regardais la télé, tu faisais toi, un gros gros dodo sur moi, et je m'en suis rendue compte par le poids sur moi mais pas que, je vous conseille de mettre le son : 

Change rien mon Lulu on t'aime comme ça !

Bonne journée

Nathalie (Et Lugo)

 

Publié dans Ma p'tite vie !

Commenter cet article

sylvie 31/01/2017 13:42

mdr les ronflements de Lugo !!
Improbable !! Enfin, moi j'ai pas eu souvent de chien, mais si ça te choque, c'est que bon ... MDR
Longue vie à Lugo (qui doit peut-etre se prononcer Lougo du coup? Comme mon Luka?)
Bisous !