J'ai vu... Danse Avec Lui de Valérie Guignabodet

Publié le par Imaginath

Bonsoir, 

Hier après midi, en faisant mon repassage, je me suis dit que j'allais me faire "une toile" dans mon salon pendant que la centrale crache sa vapeur et pour ne pas que le temps me semble trop long car je dé-tes-te repasser.

Et puis en parcourant les films à la demande dans la catégorie "Emotions" je suis tombée sur cette affiche, ce film est sorti le 21 février 2007 soit il y a 10 ans jour pour jour mais je ne l'avais encore jamais vu :

Un cheval magnifique, Mathilde Seigner (que j'adore !) et la verdure... Un titre qui m'inspire, j'ai cliqué ok et c'était parti pour le visionnage de "Danse Avec Lui", un film signé Valérie Guignabodet, malheureusement décédée l'an passé à 50 ans. J'avais suivi un peu son histoire et attendu avec impatience la série "Sam" diffusée sur TF1, toujours avec Mathilde Seigner et avec Fred Testot... Dans cette série elle y tient un rôle de prof de français complètement déjantée, un rôle sur mesure pour cette actrice géniale. Mathilde Seigner c'est aussi Rose dans Max (avec Joey Starr), l'un de mes films préférés je crois, j'ai dû le voir une bonne dizaine de fois... Tous les ingrédients étaient donc réunis pour me plaire !

Allez voici le pauvre résumé du film (source Allociné) : 

Trois ans après une rupture dramatique et une grave chute à cheval qui ont bouleversé sa vie, Alexandra Balzan (Mathilde Seigner), une architecte parisienne, réapprend à vivre et à aimer grâce à la rencontre troublante avec un vieil écuyer misanthrope (Sami Frey) et de son cheval, dans un centre équestre abandonné, à Beauvais.

Euh... et voici le résumé que j'en ferai (source Les Gazouillis de Nathalie inside) : 

Alexandra et Louis sont mariés, elle est cavalière, il est coureur de jupons ! La façade est belle, ils forment un couple parfait, bien sous tous rapports mais c'est juste une façade... Le paraître, toujours ce mur entre l'intérieur et l'extérieur ! Un soir Alexandra ouvre la porte à une jeune femme très enceinte, et se rend vite compte que le père n'est autre que son mari... Elle lui laisse une dernière chance de s'expliquer mais lui préfère partir... Le lendemain ! Il n'y aura pourtant pas le lendemain qu'ils espéraient... Elle chutera de cheval, fera six mois de coma et lui, n'arrivera jamais au chevet de sa future ex épouse !

Alexandra poursuivra un semblant de vie, sans plus jamais toucher un cheval, travaillant comme une forcenée... Pour ne pas penser ! Elle aura quelques aventures souvent, fera semblant tout le temps, ne vivra que pour les autres sans jamais penser à elle.

Et puis une panne sèche la mènera dans un haras abandonné ou seuls un vieil homme et un vieux cheval se partagent le domaine... Des boxes vides, un manège abandonné... Le vieil homme aidée d'un plus jeune maintient comme il peut ce domaine. Une chute de cheval l'a lui aussi laissé boiteux ! Il fait avec, il fait comme si tout allait bien et souffre en silence. 

Au travers de ce haras et de ce vieux bourru, qui ne l'est qu'en apparence, elle apprendra à penser à elle, à ressentir les choses, à vivre quoi et non plus à se cacher derrière une fausse vie sans saveur ! On ne renonce JAMAIS aux chevaux, on ne renonce JAMAIS à la vie !

Mon avis :

Une belle leçon de vie, ce film ! Une histoire comme je les aime avec pour toile de fond, les chevaux, le monde hippique mais surtout la relation entre les hommes et les chevaux, j'ai retenu deux citations de ce film que je vous partage : 

  • « Se contenter de peu et jouir de chaque chose; ce n'est pas le but qui compte, c'est le chemin. »

Comme une évidence, le fameux "Carpe Diem", le chemin que chacun emprunte pour construire son présent... Ah ça me parle ça et de plus en plus en ce moment !

  • « Si les chevaux nous portent c'est qu'ils sont gentils. Ils ont la gentillesse de nous supporter. Ils nous supportent et ont parfois la bonté de nous faire don d'une toute petite part de leur grâce, nous n'avons rien inventé, rien. »

Ou comment redescendre sur Terre illico presto.... On n'apprend rien aux animaux, ce sont eux qui nous apprennent la vie... 

Bon évidemment j'ai adoré, mais en même temps si le film que je choisis est pourri, en général je le vire et je n'ai pas envie de partager mon ressenti... Mathilde Seigner est magnifique, les autres acteurs aussi ! Franchement je me dis que Valérie Guignabodet est partie bien trop tôt, la sensibilité et le bien être qui transpire de ses images en aurait sûrement fait une très grande réalisatrice ! C'est con la vie parfois !

A découvrir (ou à revoir) absolument donc !

Bonne soirée

Nathalie

Photos : Allociné

Publié dans J'ai vu !

Commenter cet article

sylvie 21/02/2017 22:51

Ancienne cavalière, à défaut d'argent pour l'être à nouveau, je n'ai pas vu ce film. Et il passe avec MAX dans mes films à voir... Quand ? Je ne sais pas !
Merci beaucoup !