Et si on parlait tricot avec les laines Plassard (Concours Inside)

Publié le par Nath (Les Gazouillis de Nathalie)

Bonjour

Un article un peu particulier et surtout que vous ne verrez pas fleurir sur tous les blogs enfin pas avant mon article ^^ car je vais vous parler tricot...

Vous devez vous demander ce qui me passe par la tête parfois ? Pas grand chose ou si plutôt des milliers de chose mais surtout j'aime parler de ce que j'aime ou aimé et c'est le cas pour le tricot sauf que cela fait très longtemps que je n'ai pas touché d'aiguilles mais comme disait ma grand mère : Le tricot c'est comme le vélo, quand tu sais un jour tu sais pour toujours... Ok mémé nous verrons cela dans quelques mois (en août j'espère !) et je vous présenterai ce que je serai parvenu à réaliser pendant mes soirées au camping, à l'ombre d'un pin en savourant un bon perrier citron !

Ainsi quand j'ai contacté les Laines Plassard en leur expliquant que j'aimerais parler tricot, Maya m'a gentiment proposé de m'envoyer une pelote de manière à réaliser un châle léger... Car une pelote = un châle sympa non ?

Grâce à cet article je vais vous parler un peu de moi et de la petite fille que j'étais... Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j'ai été choyée par mon arrière grand-mère et ma grand-mère maternelles, et que chacune tricotait ! Elles se chamaillaient d'ailleurs les aiguilles, les pelotes et bien sûr le plus beau tricot.

Je me souviens combien j'étais fascinée par ses entrelacements de fils et la vitesse à laquelle mes mémés faisaient sauter leurs doigts pour passer le fil d'une aiguille à l'autre, un truc de dingue !

Je me souviens de ces tricots de chaussettes qui comportaient quatre aiguilles qui s'entrechoquaient à la lumière de l'abat-jour pendant que pépé regardait le match de foot. Le tricot en silence comme un moment suspendu...

Je me souviens de ces après-midi ou ma grand-tante les rejoignait pour un tricot-thé qui finissait souvent devant quelques madeleines, les tricots soigneusement rangés dans leurs sacs.. à tricot.

Je me souviens de la patience d'arrière mémé quand elle m'expliquait le point mousse, le jacquard et le point jersey... Une maille à l'envers, une maille à l'endroit et quand tu arrives au bout tu recommences qu'elle me disait...

Je me souviens de ces écharpes hideuses que je réalisais au point mousse et qui tournaient comme des rouleaux de papier... Je finissais avec un espèce de tube en laine bizarre !

Je me souviens des bêtises avec mon cousin aussi puisque nous aimions à tirer l'aiguille quand elles tricotaient.... Engueulade et Rigolade assurées je peux vous le jurer...

Je me souviens des essayages : ça pique ! ça gratte ! Mais non on mettra un sous pull en lycra (vous savez le truc qui vous fait ressembler à un yéti quand vous l'enlevez, les cheveux bourrés d'électricité statique... OMG quand j'y repense !

Je me souviens de ces moments comme s'ils s'étaient passés hier....

Petite coupure pour vous montrer ce que j'ai reçu puis je passerai au pourquoi j'ai commencé à tricoter moi !

J'ai choisi cette laine pour me réaliser un châle léger pour les soirées d'automne et oui parce qu'il paraît qu'après mon opération, je vais devenir plus frileuse ! Mythe ou réalité je vous dirai ça...

Bref j'ai commencé à tricoter en attendant mon fils (il a 18 ans dans moins d'un mois) je lui faisais des pulls et petits pantalons en jacquard avec des motifs que je trouvais sur Internet puis plus grand avec ceux qu'il voulait (formule 1, oui-oui, dauphin etc) et franchement j'aimais beaucoup... Puis ma fille est arrivée et j'ai continué à tricoter pour elle ou pour habiller ses poupées... Et puis j'ai arrêté sans vraiment savoir pourquoi mais par manque de temps sûrement ! Alors comme j'ai décidé désormais de prendre du temps juste pour moi, il en passera aussi par là ! Je vais donc essayer de réaliser ce châle :

Et je me souviens aussi de cette étiquette qui barrait les pelotes de mes aïeules qui ne tricotaient que des laines de qualité :

Histoire de Plassard :

Plassard est un lainier qui existe depuis plus de 130 ans puisque créé en 1879. PLASSARD, marque française implantée en Saône et Loire, crée des fils à tricoter et des modèles originaux, cultivant ainsi une image chic et moderne.

Depuis plus d’un siècle, ils travaillent les matières naturelles, les couleurs et les styles. Acteur aujourd’hui reconnu sur le marché du fil à tricoter, leur équipe de stylistes, résolument tournée vers l’avenir, propose des modèles uniques, au plus près des tendances.

A travers de leurs gammes layettes, enfants, femmes, hommes et accessoires, PLASSARD vous offre des possibilités infinies de réalisations, que vous soyez débutante curieuse ou experte passionnée. Parce que chaque tricoteur, chaque tricoteuse est unique. Et parce qu’il y a mille façons d’exprimer sa créativité, avec un fil à tricoter !

Voici quelques modèles que vous pourrez réaliser avec les laines de la marque :

Je crois que celui-ci je vais me le tenter !!! J'adore les patchwork et celui là est trop joli mais bon  chaque chose en son temps hein !

Trop géniales ces mini converse en laine j'adore !

Avec la pelote que j'ai reçue je compte donc me réaliser un châle pour la fin juillet, ce qui bien sûr fera l'objet d'un nouvel article avec le résultat final, en espérant qu'il soit à la hauteur de mes espérances.... Qui vivra verra comme on dit... Allez encore quelques photos et les coloris disponibles pour cette Ravinala puisque vous allez pouvoir gagner la pelote de votre choix vous aussi !

Voici les coloris disponibles :

Je vous retrouve donc sur Facebook pour le concours, mais attention il faudra choisir votre coloris et me l'indiquer en commentaire...

Merci à Maya pour sa gentillesse et sa confiance et bonne soirée à tous,

Nathalie

Publié dans Nath'Intime, Nath'teste

Commenter cet article